Entreprises : Comprendre et maîtriser les normes IFRS et IAS

Maîtriser les normes, c'est connaître et partager les meilleures pratiques. S'appuyer sur des experts et bénéficier d'un réseau, autant d'atouts incontournables.

Origines de la norme IFRS

Les normes comptables internationales ont été crées pour assurer la transparence des comptes des entreprises cotées et répondent à trois grands principes :

  • L’Exhaustivité: Les états financiers doivent retranscrire l’activité de l’entreprise et favoriser la disparition des informations hors-bilan.
  • La comparabilité: Les états financiers sont normés et identiques à toutes les entreprises.
  • La neutralité: Les normes ne doivent pas laisser de marge de manœuvre aux entreprises dans le pilotage des comptes.

Les méthodes d’évaluations IFRS des éléments financiers

Les normes IFRS autorisent différentes méthodes d’évaluations. Deux approches sont en revanches communément utilisées :

  • La méthode du coût historique
  • La méthode de la juste valeur.

Comptabilisation des financements : Coût Amorti & Juste Valeur [IAS 32/39]

La comptabilisation des passifs financiers selon les normes IFRS dépend de la manière dont elles sortiront du bilan de l’entreprise. Elles privilégient l’utilisation de la méthode d’évaluation au coût historique pour les passifs détenus jusqu’à maturité.

Pour les passifs susceptibles de sortir du bilan avant son échéance contractuelle [Available for sale], l’IASB préconise l’enregistrement en juste valeur. Cette juste valeur doit refléter la variation de taux entre sa date de signature et la date de comptabilisation. Sur cette même période, il est nécessaire également d’enregistrer l’évolution du risque de crédit. Cette méthode entraine de facto une plus grande volatilité du passif au bilan.

Comptabilisation des dérivés de taux et change [IAS 39]

Les normes IFRS et IAS 39 imposent la comptabilisation des instruments dérivés de couvertures à leur juste valeur. Afin d’atténuer la volatilité du résultat due aux variations de juste valeur des dérivés, IAS 39 autorise la mise en place d’une comptabilité dérogatoire : la comptabilité de couverture.

La comptabilité de couverture est une comptabilité d’exception, celle-ci ne peut être appliquée qu’à la condition de respecter les trois conditions suivantes :

  • Existence de documentation
  • Critères d’éligibilité de l’élément couvert et de l’instrument de couverture
  • Démonstration de l’efficacité de la relation de couverture

Sensibilité frais financiers & valorisation [IFRS 7]

Les entreprises soumises aux normes IFRS sont dans l’obligation d’évaluer la nature et l’ampleur des risques découlant des instruments financiers en portefeuille à la date de clôture.

Evaluation de la juste valeur des dérivés de taux et de change selon IFRS 13

La norme IFRS 13 introduit une nouvelle définition de la juste valeur pour les couvertures de taux et change. Elle définit la notion de juste valeur comme le prix qui serait payé pour le transfert d’un passif ou pour la vente d’un actif lors d’une transaction entre des intervenants du marché à date de valorisation.

Les sociétés appliquant les normes IFRS devront communiquer dès lors à chaque clôture un prix de sortie de leurs instruments dérivés incluant le risque de crédit des contreparties.

IFRS 9 – les évolutions attendues

IFRS 9 qui remplacera à terme la norme IAS 39 sera obligatoire en Europe à partir du 1er Janv. 2018 (sous réserve de son homologation par l’Union Européenne).

Sur la partie Passif financier, cette nouvelle norme va apporter beaucoup plus de flexibilité en termes de stratégie de couverture. Elle a pour objectif d’intégrer les pratiques actuelles des entreprises en matière de gestion des risques de taux et de change En contrepartie, il sera nécessaire de fournir un effort de documentation plus important.

En route vers IFRS 16

A compter du 1er janvier 2019, la norme IFRS 16 dite « Contrats de location » entrera en vigueur. Cette nouvelle norme remplace IAS 17 et introduit l’obligation de porter au bilan tous les contrats de location (locations financements et locations simples) dès lors que leur durée est au moins égale à un an (avec une exemption possible des petits contrats).

L’approche de Finance Active

Depuis plus de 10 ans, Finance Active accompagne les directions financières du secteur entreprise sur les problématiques IFRS relatives à la comptabilisation de leurs passifs financiers. Notre offre IFRS s’articule autours de deux expertises :

  • Une expertise technologique. Nos solutions de taux et de change vous permettent de valoriser, de simuler et d’automatiser les traitements comptables de vos éléments financiers.
  • Une expertise consulting. A chaque étape, nos consultants vous accompagnent dans la mise en place et la production de vos états IFRS.

Accompagnement sur mesure lors de la mise en place, production des états règlementaires, suivi et discussion avec les commissaires aux comptes… Tout au long de la chaine de valeur, Finance Active vous accompagne pour vous permettre de vous concentrer sur l’essentiel : votre métier et pleinement votre métier.

Vous souhaitez plus d'informations ?

Annuler